Actions pédagogiques

En plus de créer, Les Têtes de Bois élargit ses activités professionnelles dans la mise en place d’une pédagogie spécifique: ateliers auprès d’adultes amateurs, enfants, et d’enfants en milieu scolaire ou public spécifique en partenariat avec les institutions. Les interventions sont construites en collaboration avec les professeurs, à partir des exigences du programme scolaire et des besoins des élèves. Chaque projet est développé et adapté en fonction de l’âge, du niveau et des attentes des participants.

 Ateliers dans les milieux scolaire

photos masques 137

La Compagnie Les Têtes de Bois  est le fruit de différents styles et formes artistiques : commedia dell’Arte, masque balinais, arts plastiques, musique évoluant vers des ouvertures culturelles pluridisciplinaires.

La compagnie a développé sa spécificité didactique à travers la technique théâtrale de la Commedia dell’Arte, qui prévoie un emploi conscient et spécifique du corps, de la voix et du langage.

La Compagnie propose des projets de formation théâtrale à l’intérieur des centres de vacances, écoles (collèges et lycées) etc.

Avec l’aide de masques et de personnages stéréotypes, l’élève est porté à amplifier et à extérioriser ses sentiments et ses émotions jusqu’à oublier toutes sortes de timidité et à laisser fluer sa créativité dans la construction de son personnage.

L’étude de cette technique théâtrale, appliquée aussi à d’autres contextes théâtraux, permet de faire en sorte que l’élève progresse vers le développement de sa personnalité, la confiance en lui-même, la discipline, le contrôle de ses émotions, la concentration et l’activation de sa créativité.

Notre Compagnie propose des ateliers, soit pendant toute l’annèe scolaire, soit concentrés dans certaines périodes spécifiques de la formation de l’élève, à partir du programme scolaire. Les ateliers prévoient aussi l’emploi de masques[1], fournis par la Compagnie-même.

Le projet du stage, de toute façon, est construit en collaboration avec les professeurs de l’école et se développe et évolue à partir des exigences du programme scolaire et de la réponse des élèves.

À la fin de l’année sera prévue une représentation publique dans les locaux de l’école – si possible – ou dans l’MPT la plus proche – si disponible -.

Cette représentation n’est pas obligatoire, mais elle rentre dans les projets artistiques et didactiques de notre Compagnie et sert aussi à motiver l’élève et à gérer le stress.

Chaque projet est préparé avec soin, à partir de l’âge des élèves et en fonction des exigences particulières qui pourraient se manifester en cours de route.

Notre Compagnie propose aussi, soit avant les vacances de Noël, soit à la fin de l’année scolaire, de montrer le spectacle « Pinocchio », dernière création italo-française de la Compagnie. La vision du spectacle est très importante parce qu’elle donne à l’élève soit un regard professionnel sur son futur professeur.de théâtre, soit la mesure de la difficulté et en même temps la magie de l’art théâtral.

*Les masques de commedia sont créés par Stefano PERROCCO , Antonio FAVA et Andrea Cavarra, les autres par Brina BABINI. Les masques balinais sont du répertoire tradictionnel.

 

 Stage Commedia dell’Arte

FARINELLA-9

Etude de la tradition italienne

Un travail enrichissant sur les personnages de la Commedia dell’Arte est proposé sur des week-end ou plus long temps si proposé à un public professionnel. Il s’orientera sur une approche concrète et efficace des personnages de la Commedia et de l’improvisation. Il permettra également de construire de courts canevas développant ainsi le plaisir du jeu, la stylisation de la gestuelle et les traits de caractères des fameux personnages de la comédie italienne: Zanni, Pantalone, le capitaine Spavento, Pulcinella etc.…

L’approche des techniques de masques aura pour but de développer l’instinct de jeu du stagiaire et de le mettre en application à travers l’improvisation. Des masques seront mis à disposition des stagiaires.

 

Description des contenus

  1. Historique

Un historique des origines de la Commedia dell’Arte.

Description de tous les personnages de la Commedia dell’Arte, de leur caractère et place dans la société de la Renaissance a nos jours.

 

  1. Travail corporel 

Avoir conscience de son corps reste un élément fondamental dans la Commedia dell’Arte. Le comédien à besoin de ce corps pour la création d’un personnage. De ce fait, le formateur organise un premier travail qui se décompose en quatre parties :

 

A : Mouvements de rotations : Ils sont importants car ils représentent les mouvements des fonctions essentielles du corps. Ils ont pour but d’éveiller doucement ce dernier.

Ex : Les mouvements de rotations des vertèbres cervicales permettent de décontracter les muscles du larynx. Les mouvements de rotation du bassin, des épaules, des bras et jambes permettent d’explorer les différentes parties du corps et de les mettre en éveil.

B : Mouvements ondulatoires : Ils mettront tout le corps en éveil et éveilleront les articulations. Ils ont pour but de définir les limites du corps. Par l’exercice de mouvements de rotation et de mouvements vibratoires, ils conduiront à l’épanouissement et à l’extériorisation. .

 

C: Mouvements vibratoires. Ils sont nécessaires pour détendre le corps et dans un deuxième temps canaliser l’énergie propagée dans le corps.

 

D :Travail vocal : L’ échauffement des cordes vocales ainsi que le travail sur les centres de résonance donneront aux stagiaires une assurance et une confiance en eux en ce qui concerne les sentiments à exprimer lors du travail sur les émotions.

 

Exercices de pratique théâtrale

Une fois le corps éveillé, le travail se dirige sur les émotions, sur la confiance en soi et avec les autres. L’imagination et la fantaisie sont également abordées par le biais d’exercices.

 

A : Emotions : les sentiments sont primordiaux pour la création d’un personnage. Le travail engagé se porte sur la naissance d’une émotion, d’un état, à travers un mot ou une phrase. A partir de ce sentiment, le formateur guide le stagiaire et son émotion naissante afin qu’il la cultive et la fasse évoluer sans jamais la garder pour lui.

 

B : La confiance et relation : la première phase est de vaincre sa timidité et d’avoir confiance en soi. Plusieurs exercices allant dans ce sens sont proposés. Puis dans un deuxième temps le travail est dirigé sur la relation avec l’autre.

Ex : jeu du miroir, jeu de l’aveugle

 

C : Imagination : le travail est axé sur le fait que l’imagination est un outil pratique. Faire appel à l’imaginaire est essentiel dans la création, le formateur accompagne et enseigne certaines techniques afin que le stagiaire utilise l’imaginaire. A partir de là le personnage qu’il interprète devient crédible.

 

D : Apprendre à savoir marcher sur un tréteau

Enseigner à percevoir l’espace scénique et agir dans celui-ci, faire en sorte que le stagiaire assimile par le corps et par l’esprit, l’espace environnant. Plusieurs exercices sont abordés afin que le personnage proposé puisse occuper et aménager l’espace scénique.

 

  1. Improvisation

L’improvisation est abordée avec pédagogie, mettant en application les exercices précédents afin de se confronter à l’inconnu pour y trouver un matériel nouveau à acquérir. Vaincre sa timidité et utiliser son instinct : l’instinct créateur. Prendre plaisir à jouer en s’appuyant sur des situations et des émotions, être à l’écoute de son ou sa partenaire participe à l’évolution et la réussite de l’improvisation.

 

A : Première étape : Improvisation avec un seul personnage et une émotion de départ

ex : Pantalone (Un vieux et riche marchand) raconte les sentiments qu’il éprouve à chaque fois qu’il touche ses écus d’or

 

B : Deuxième étape : Improvisation à deux personnages mettant en scène un dominé et un dominant.

Ex : ZANNI (un serviteur) apeuré raconte qu’il vient de casser le vase de chine de son patron. Entre le patron cherchant son vase de chine car il a décidé de le vendre aux enchères.

 

C : Troisième étape : Improvisation à trois personnages. Un canevas est défini et joué.

 

D : Quatrième étape : Improvisation en groupe. Idem

Après chaque improvisation une courte discussion est engagée afin d’analyser les erreurs commises et de souligner les points forts de l’improvisation.

Des costumes et accessoires sont mis à disposition des stagiaires. 

Direction d’acteur

L’accompagnement conduit chaque personne sur la recherche du personnage afin qu’il en trouve le caractère, la démarche, la voix…

Sa logique et son fonctionnement : ses motivations, ses émotions, sa relation avec les autres personnages de la pièce.

 

 

Ateliers dans les milieux spécifiques: EHPAD

photos masques 073L’atelier

Les ateliers seront spécifiquement conçus et adaptés à un public de personnes âgées dépendantes. Chaque séance dure 1h30 environ ou plus suivant l’état physique et de concentration des participants. Les méthodes utilisées seront toujours ludiques et nuancées selon le public auxquelles elles seront destinées. Dans l’organisation globale de l’atelier nous optons donc pour des exercices courts, variés, et ponctués de respirations musicales.

Contenu

Echauffement

L’atelier débutera par un moment de détente et de concentration faisant appel à l’imaginaire. Par le biais d’exercices ludiques les participants réaliseront des exercices de relaxation afin de se rendre disponible sur un plan émotionnel.

1 La respiration afin de convoquer un imaginaire sensoriel (ce qu’on voit, ce qu’on entend, ce qu’on sent, ce qu’on ressent…)

2 Exercices vocaux travaillant sur le placement de la voix, expérimentation des sons ainsi que des jeux de diction, articulation, travail sur les centres de résonance par le biais d’exercices théâtraux Ex : Ciel ! Si ceci se sait, ces soins sont sans succès. Je veux et j’exige d’exquises excuses.

  1. Redécouverte des sensations, léger training et approche de la biomécanique, relaxation. Le but étant de réveiller progressivement le corps, grâce à des mouvements ludiques et adapté selon les possibilités des participants.

Exercices de pratiques théâtrales

Une fois le corps éveillé, nous dirigerons la séance vers des exercices axés sur les émotions, la confiance avec soi-même et avec les autres.

1 – Comme le corps, les émotions nécessitent également un échauffement spécifique. Les sentiments sont primordiaux pour la mise en route d’un personnage et d’une action théâtrale. Le travail engagé portera sur la naissance d’une émotion, d’un état, à travers, un geste, un mot ou une phrase. A partir de ce sentiment, le participant sera guidé à travers son émotion naissante afin qu’il la cultive et la fasse évoluer sans jamais la privatiser. Ex : « le printemps est ma saison préféré ! » (En colère, triste peureux, heureux) Nous utiliserons pour cet exercice des phrases très courtes du spectacle Volpone à fin que les résidents puissent retrouver le jour du spectacle des phrases et mots qui leur sont familier.

2 – La confiance et la relation : la première phase sera de vaincre sa timidité et d’avoir confiance en soi, puis la relation avec l’autre. Ex : jeu du miroir

3 – Imagination et mémoire: les exercices auront pour objectif de découvrir que l’imagination est un outil pratique. Faire appel à l’imaginaire est essentiel dans la création d’une émotion, les exercices porteront également sur le développement de l’acuité des 5 sens. Mémoire sensorielle par l’objet, le lieu, la sensation, l’autre. Mémoire affective.

Improvisation et texte

Nous choisirons, pour permettre à chacun de participer selon ses possibilités et en fonction de ses difficultés, de proposer une improvisation collective. Les improvisations s’effectueront à partir d’un mot, d’une situation, d’un objet ou d’une émotion.
Dans un premier temps elles peuvent être guidées par l’intervenant ou bien libre. Les participants les plus volontaires et désireux de jouer pourront réaliser une improvisation individuelle, ou en petits groupes de deux ou trois. Ce dernier exercice consiste à une vraie mise en situation des résidents (par exemple : « vous retrouvez un ami que vous n’avez pas vu depuis 20 ans »…).

Nous terminerons les séances en général par des textes. Nous avons choisi des phrases du spectacle Volpone ou fables, poèmes, textes de théâtre ou de chanson choisis par les intervenants ou proposés par les résidents. Ex : Le corbeau et le Renard de la Fontaine, tirade du nez de Cyrano, la partie de carte de Marcel Pagnol, le cancre poème de Jacques Prévert, les timides de Jacques Brel.

La construction du masque

A partir du papier carton blanc nous trouverons la forme du masque. Avec un élastique nous le mettrons sur le visage. Avec des crayons ou feutre de couleur nous lui donnerons du sens. Avec de la farine, du sel et de l’eau nous formerons une pâte que nous modèlerons sur le masque. Cela donnera des formes et des caractères et à partir de cela nous pourrons dire les textes déjà « appris » ou des nouveaux avec les émotions que le masque provoque.

 

Ateliers et stages de construction masques de Commedia dell’Arte et ou masques contemporaines

  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier avec Lorenzo Benabdelouhab
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier avec Lorenzo Benabdelouhab
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier
  • Stage construction masques Andrea Cavarra à la Commedie du Livre Montpellier