Cabaret Bébé. Une nuit d’été

cabaret-bebe-ete

En tournée – Trois spectacles composent la série des Cabarets Bébé

Le dernier spectacle inspiré à l’automne viendra clore le cycle des saisons en 2017.

Durée : 25 mn / 30 mn plus le temps d’accueil des enfants (5 /10 mm )

Jauge : environ 45/50 personnes (enfants et adultes)

Création : Avril 2014

Conception : Valeria Emanuele

Mise en scène : Mehdi Benabdelouhab et Valeria Emanuele

Marionnettes : Brina Babini

Création Lumière : Gabriel Bosc

Décors et accessoires : Hélène Havard

Costumes : Sonia Sivel

Avec : Valeria Emanuele

 

 

 

Les spectacles Cabaret Bébé

Au centre du dispositif, un arbre, entouré d’un jardin, sous lequel se déroule le spectacle. L’arbre et son jardin est l’élément constant de tous les spectacles, mais à chaque fois différent et renouvelé. Pris dans le cycle de la nature le décor est vert et pétillant de vie naissante dans La lumineuse histoire du ver luisant ; en été la luxuriance alourdie les branches en forme de cornes d’abondance, alors qu’une ambiance feutrée et douillette s’accorde au rythme de la nature endormie dans Cabaret bébé sous la neige. Valeria Emanuele anime ce décor grâce à sa présence : pas de mots prononcés mais une gestuelle, des mimiques instaurant des liens à la fois collectifs et individuels avec les spectateurs. Et pour prolonger cette ambiance, faire naitre des images, elle utilise la poésie et la métaphore en se servant de marionnettes, d’objets, de jeux de magie : un lapin qui fait du patin à glace, un tas de neige en guise de théâtre d’ombres pour annoncer la fin de l’automne et l’apparition des premiers flocons de neige vivants et lumineux.

Avant le spectacle, un rituel est mis en place : la comédienne vient chercher parents et enfants, prend contact avec eux, leur demande de se déchausser. L’enfant apprivoise l’image de la comédienne, son costume, son maquillage et pénètre en confiance dans le lieu du spectacle.

Les enfants sont assis dans le décor en face de la comédienne où ils prennent place comme spectateurs : ils font partie de la magie de l’instant scénique mais ils ne doivent pas franchir l’espace qui leur est réservé. Le rythme des spectacles a été étudié afin de ne pas fatiguer l’enfant et de capter son attention.

Cette mise en scène éveille la curiosité des tout-petits, et leurs propose une expérience sensorielle : l’ouïe par la musique, les sons ; la vue grâce au décor et à la manipulation d’objets; mais aussi le toucher, lorsque les objets s’aventurent dans le cercle de

spectateurs ; et enfin l’odorat avec un accueil olfactif de l’enfant. Cet ensemble place l’enfant dans un univers sensoriel global pour faire appel ensuite, par la présence de l’actrice, à un éventail d’émotions.
Chaque spectacle aborde une thématique propre à la vie quotidienne et aux préoccupations des petits : les temps forts de la journée de bébé, la séparation et l’apprentissage de la marche, la tombée de la nuit et l’obscurité.

Ces spectacles ont été conçus aussi autour de trois contraintes : un dispositif simple ne demandant aucune exigence technique particulière afin de s’adapter à des espaces habituellement non dédiés aux spectacles ; une jauge limitée à 50 spectateurs permettant de créer une proximité et des échanges réels entre l’actrice, le décor et les spectateurs. Et enfin, des représentations sans parole, ouvertes ainsi à tous les enfants quelque soit leur langue.

Le souvenir du spectacle se prolonge à la maison grâce à un livre jeu produit par la Compagnie et proposé aux familles à la fin du spectacle le Manège des saisons. (voir en bas)

Mot de l’artiste

Ce spectacle est le troisième volet d’un spectacle dédié à la petite enfance : Cabaret Bébé, que nous avons décliné selon les saisons (hiver, printemps). Celui-ci sera inspiré de l’été. Durant les dernières années, le Cabaret Bébé m’a permis de sillonner la région et aussi le territoire national, à la rencontre d’un très grand nombre d’enfants et de leurs accompagnateurs : mamans, papa, assistantes maternelles. Au fur et à mesure que la confiance entre ce public si particulier s’installait, j’ai compris que j’avais besoin d’aller plus loin dans mon propos artistique et humain. Voici pourquoi j’ai chois la nuit d’été dans laquelle j’emmènerai les enfants. Voici le texte que j’écris, comme d’habitude, et que j’aime envoyer aux programmateurs de cette forme un peu différente de spectacle.

Et voici, nous y sommes, la chaleur arrive, la neige fond et déjà les portes de l’été s’ouvrent. Je ferme les yeux et de loin le son des cigales arrive à mes oreilles comme une musique, la musique de l’été ! Les cigales, l’odeur du foin coupé, et les étoiles qui brillent dans la nuit. Une nuit d’été, la plus belle, la plus lumineuse, la plus parfumée, la plus cocon que j’ai jamais vue ! Et c’est dans cet univers que j’emmènerai les petits. Un nouveau challenge, certes, mais « ma nuit d’été » elle, ne fait pas peur, au contraire, elle illumine les cœurs et les rêves d’une douce et chaude lumière. La lune, les étoiles, les fleurs blanches qui ne s’ouvrent que la nuit, la douceur. Et dans la nuit un chat, un gros et doux matou d’une couleur un peu improbable. Il s’étire, il fait ronron, il dort, bien sûr, il est doux au toucher. C’est mon chaton d’été : il est gros et paresseux. Et bien sûr les fourmis, une cigale ? Un lézard ? Je ne sais pas encore. Ce que je sais c’est que mon arbre est toujours là, plus beau que jamais et qu’il est au maximum de sa plénitude, grand, épais, plein de bonne humeur !

Une émotion, un parfum, et puis le défi… Un public très spécial pour moi… Est-ce que j’arriverai à toucher leur cœur ? A les prendre et les amener dans mon jardin (secret) ? Est-ce que je pourrai dans un frémissement d’ailes de papillon les faire tourbillonner et voler ? Leur laisser un souvenir … éphémère, un parfum, une image ?Voici comment est née l’histoire du Cabaret bébé. Un désir, un pari, une émotion, l’étincelle de la création. Un cabaret sensoriel… et voilà qu’il est déjà fini et qu’il prend son envol. Valeria Emanuele

La mise en scène

Le spectacle a été entièrement pensé pour son tout jeune public. La mise en scène fait la part belle aux décors, costumes et marionnettes. La scène et l’auditoire ne font qu’un, sur un grand tapis rond, pour un spectacle entièrement interactif. Des petits coussins multicolores en forme de champignons attendent les bébés.

Le décor dresse un jardin féerique, au centre duquel trône un arbre lumineux, aux branches mobiles. Les bourgeons des plantes éclosent sous la main magique de la fée jardinière et leurs douillets pétales viennent chatouiller les joues des enfants.

Lucioles, musiques, jeux de couleurs, sensations tactiles, parfum diffus… ponctuent l’histoire, pour maintenir en permanence les enfants attentifs. La durée du spectacle, limitée à 25mn, est adaptée au temps de concentration des tout petits.

Le Cabaret Bébé, une nuit d’été # Compagnie des Têtes de Bois from aletheia on Vimeo.

 

  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • IMG_0077
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été
  • une nuit d'été

Fiche technique

  • Nombre de comédiens : 1
  • Arrivée : 2h avant la représentation

Personnel et temps nécessaire au montage

  • 1 à 2 personnes
  • Temps de montage : 2h
  • Temps de démontage : 2h (1h 30 si une personne peut aider sur place)
  • La salle devra être vide, propre et disponible à l’arrivée de la compagnie.

Transport du décor

  • 1 voiture type Espace
  • Prévoir l’accès à la salle pour le déchargement et le rechargement, ainsi que le stationnement pendant la représentation et une personne qui aide au chargement/ déchargement.

Espace scénique et conditions techniques

  • Espace au sol : 6 m de diamètre, soit la taille du décor en forme de rond de pelouse, sachant qu’il est en tissu et peut être replié pour s’adapter à une pièce plus petite. A noter que ce rond de pelouse accueille également une partie des auditeurs.
  • Hauteur nécessaire : 2 m
  • Lumière : obscurité car jeux de lumière
  • Une prise électrique
  • Espace scénique séparé de l’espace d’accueil du public

 

Cofanetto chiusoLe livret « Le manège des saisons »

Le livret est un nouveau projet de la compagnie intimement lié aux spectacles. C’est un coffret qui ressemble 9 cartes épaisses. Derrière chaque carte il y à un texte qui raconte en synthés l’histoire d’un des spectacles selon la saison. Le dessin, une fois réunit toutes les cartes, est un ensemble des éléments qui parlent des Cabarets Bébé. Les enfants peuvent rentrer dans l’image les quatre côtés du dessin et ils auront accès au tableau entier. Les enfants sont représentées au centre dans un « trou » par le quels ils guettent les saisons.

Cette carte en effets est troue et le trou est en carton aussi. Les enfants qui guettent par le trou Ils sont un peu comme dans un manège. Voici le pourquoi le livret s’appelle le manège des saisons. C’est l’idée que tout tourne autour d’eux comme dans un manège. Les cartes sont maintenues pas un coffret en papier où il y a une autre image qui représente l’arbre vue par le haut un peu comme un manège justement.

presse

MLibrePleinePage

L1020856
Nuova immagine