Farce de Commedia

Le mot du metteur en scène

2017-02-17 (2)

Le point de départ de ce spectacle commence avec deux farces du Moyen Age qui ont été adaptées afin que la Commedia dell’Arte puisse s’exprimer en toute liberté.

Une adaptation a été faite pour rendre le spectacle plus contemporain et par conséquent plus proche du public. Ces farces dénoncent les injustices, les travers de l’être humain, les faiblesses et l’avidité des personnages donnant lieu à un jeu comique et à des situations loufoques.

 

La mise en scène

DSC_9540

Le jeu burlesque et énergique des personnages évolue à travers une mise en scène sobre et dépouillée d’artifice, laissant s’exprimer le talent des comédiens.
Les personnages hauts en couleur de la Commedia offrent un univers sans limite aux spectateurs et c’est à travers des lazzi, de courtes scènes, un jeu dynamique, des situations comiques que les histoires se déroulent. L’improvisation trouve sa place rendant chaque représentation unique.

Le jeu de tréteau s’exprime avec le corps et les émotions, il est agrémenté d’acrobaties, de mimes et de musiques, offrant ainsi un divertissement et une respiration au public.  

La mise en espace des comédiens et les scènes s’articulent de façon chorégraphique. Fluidité du geste et précision des déplacements. Les transitions de scènes sont homogènes, se faisant et se défaisant avec coordination. Il n’est pas surprenant que certains personnages interpellent le public et quittent la scène pour jouer avec celui-ci…L’interactivité est de mise impliquant le spectateur et le rendant à son tour acteur.

Masques et Commedia dell’Arte

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Techniques et jeux de masques ouvrent les portes de la création aux comédiens. En alliant le travail d’émotion et celui du corps les comédiens offrent aux spectateurs des personnage

s imposants, touchants et ridicules.

Théâtre de tréteau et théâtre contemporain s’associent et deviennent par la force des choses des stimulateurs de sentiments. Les personnages seront pris dans un tourbillon d’émotions agrémenté d’une forme théâtrale brute.

 

Les personnages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous retrouvons une kyrielle de personnages tels que Pantalone plus avare que jamais, refusant les compromis et ne dépensant son argent que pour son plaisir personnel.
Sa femme Isabella ne manquera pas de malice pour dérober l’argent de son mari.
Le Capitaine Scaramouche, de passage dans la région, usera de tous ses charmes pour séduire la bel

le. Ses déclarations touchantes fendilleront son cœur coriace.

Zanni, personnage emblématique de la Commedia, est habitué à vivre sous la domination. Il s’épanouira dans une révolte au sein du foyer tandis que sa femme Miranda et sa belle-mère en subiront les conséquences. C’est entre bastonnade, course poursuite, répliques foudroyantes, et émotions que tous ces personnages évolueront.

La scène

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trois comédiens évoluent sur un tréteau de Commedia dell’Arte entre ciel et terre établissant ainsi un rapport direct avec le public.
Ce tréteau trouve sa place dans différents lieux : places de village, cours de château, théâtres.

Il fut conçu pour être le plus malléable possible ; sa superficie évolue selon les lieux : trappes cachées et fenêtres dissimulées rendent cet espace de jeu surprenant.

 

 

 

  • DSC_9847
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Farces exterieur web
  • Farces tonneau web
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • DSC_9540
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • DSC_9744 (3)
  • DSC_9656
  • DSC_9324 (2)