La compagnie

Précédent
Suivant

Poesia dell’arte...

Fondée en 2004 par Mehdi Benabdelouhab et Valeria Emanuele, la compagnie Les Têtes de Bois a développé un art théâtral contemporain que l’on pourrait définir comme «Poesia dell’arte».

Basé sur la recherche de nouvelles formes liées aux masques et sur l’engagement corporel, Les Têtes de Bois offrent des mises en scène oniriques, pluridisciplinaires et multiculturelles. La générosité des scénographies prend des allures de tableaux dans lesquels l’esthétisme se mêle à la profondeur du texte. Très axés sur le corps, les spectacles de la compagnie regorgent d’énergie, d’humour et d’émotions.

D’horizons divers, les fondateurs de la compagnie se sont regroupés dans l’intention de partager leurs expériences autour d’une forme théâtrale très expressive. Explorant différentes techniques, conjuguant la pratique du jeu masqué et du théâtre de tréteau, les comédiens s’épanouissent dans des créations aux contenus audacieux. La compagnie puise son inspiration dans différents courants et formes artistiques où le corps en mouvement est au cœur du travail scénique : Commedia dell’arte, masque balinais, marionnette, conte, clown, arts plastiques, mime, danse, musique…

Les spectacles des Têtes de Bois emmènent le spectateur dans un univers sensuel et décalé.

 

Corps, masques et marionnettes...

Un voyage entre corps, masques et marionnettes qui tisse un rapport privilégié avec le public.

Le ressenti des spectateurs est au cœur des préoccupations de la compagnie, qui souhaite créer un moment d’échange et de partage à chacune de ses créations.

C’est également dans cet état d’esprit que la compagnie envisage la diffusion de ses spectacles au niveau national comme international. Le Off d’Avignon, le festival international des performances artistiques de Busan en Corée du Sud, le festival des Arts Vivants de Casablanca au Maroc, la Suisse, l’Italie, le Portugal et la Croatie, figurent parmi les publics déjà rencontrés par Les Têtes de Bois.

Les adaptations théâtrales de la compagnie, visent à rendre les textes accessibles à tout public et résultent d’une profonde réflexion sur les messages transmis. Chacun des spectacles participe à une affirmation identitaire de la compagnie, un souci de mixité culturelle et un combat contre toute forme d’exclusion.

Économie des moyens, récupération de matériaux, justesse des mots, sont les vecteurs de cet art artisanal. La compagnie modernise les textes, les traditions, sans jamais dénaturer la sincérité des messages.

Précédent
Suivant